Article paru dans Le Monde Musulman – Vendredi 23 avril 1410

février 28, 2008

Arrestation de huit porcistes présumés dans l’affaire de la Rue Saladin.

CE FUT un énorme soulagement pour les habitants de la rue Saladin après avoir apprit la bonne nouvelle. En effet, pratiquement un mois après le début de l’enquête, la police a interpellé huit per­sonnes appartenant à un groupuscule na­tionaliste baptiser les CPP (Commandos Pur-Porc), soupçonner d’avoir organiser l’attentat impie et raciste du jeudi 25 mars 1409.

C’est ce jour-là que le drame se produisit, soit deux jour après l’inauguration, à Paris, du nouveau nom de la rue Jean Moulin, la rue Saladin, en hommage à ce grand homme qui résista vaillamment aux croisades des Nazaréens. Deux fourgons, avec à leurs bords trois hommes cagoulés, se sont immobiliser d’un bout à l’autre de la voie de façon à en bloquer l’accès. S’ensuivit alors un véritable « lâcher de porcs » déverser par les véhicu­les une fois les portières ouvertes. Des co­chons puants et repoussants s’en sont alors prit aux passants en ce frottants délibéré­ment contre eux et en éructant comme des démons. L’horreur atteint son comble quand ceux-ci ont dévié leurs trajectoires et ont forcé les grilles de l’école Dalil Boubakeur, afin de tenter d’en manger les enfants, alors en pleine récréation.

L’acte fut fermement condamné par les responsables politiques, notamment par le président Mouloud Aounit qui ordonna une fatwa contre les CPP.

En guise de soutien aux habitants choquer de la rue Saladin, une nouvelle Intifada fut organiser par une association de banlieue à travers toute la France dans des quartiers compo­sés en grande majorité de mécréants. Des manifestations monstres avec mises à mort de moutons ont été réalisées pour purifier la rue Saladin. Bref, un grand élan de solidarité, félicité par l’excellent François Berléand, décoré aujourd’hui du Croissant d’honneur de la Dhimmitude.

Malgré les indices, aucune piste ne fut pri­vilégier par les enquêteurs, l’action étant le fait de professionnels. Mais grâce à la dé­nonciation d’une dhimmie, Christine B., les policiers ont put retrouver la traces des terroristes porcistes fanatiques dans une ferme du village de Prophète-sur-Oise. Alors que les super-flics du RAID (Régi­ment Armé de l’Islam et de Dieu) donnè­rent l’assaut à l’intérieur, ils se retrouvè­rent nez à nez avec une colonie entière de porcs. Le RAID dû s’évacuer et incendier par l’extérieur le bâtiment, obligeant ainsi les terroristes à sortir et à se rendre sans opposer de résistance, accompagnés de deux autres complices, probablement éle­veurs.

Selon le ministre de l’Intérieur, Jamel Debbouze, ce coup de filet à permis de remonter une filière allant du terrorisme au gangstérisme. En effet, les abattoirs clan­destins dont disposeraient les CPP, ainsi que le trafic de porc en général, seraient très largement financer par la contrebande d’alcool. Un marché noir où les gangs de mécréants règnent d’une poigne de fer.

Les instigateurs furent rapidement et effi­cacement juger par le tribunal islamique de Bobigny. Ils ont également dû répondre de leurs liens avec les Juifs ainsi que de pro­pos proférer lors d’un meeting sur la déca­dence occidentale, organisé par Malek Chebel, attisant à la sympathie porciste en hur­lant le slogan tristement célèbre : ‘‘Tout est bon dans le cochon !!! »

Les protagonistes seront donc exécuter demain matin, au Stade Tariq Ramadan, par égorgement après la lapidation de leurs épouses. Le tout sera précéder d’une chan­son du nouveau duo former par Amel Bent et Nadîya, venu nous interpréter « Pas de porc dans mon corps », un extrait engagé, faisant état de la situation actuelle, tirer de leur dernier album « Allah est grand, Marianne est petite ». Les places étant déjà toutes prises, vous pourrez les regarder subir leurs châtiments sur Djihad + si vous avez le décodeur. Allah Akbar.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :